samedi 30 janvier 2016

J'ai vu le Poids Kilogramme étalon n°17 !

Aujourd'hui, je suis allé - enfin !- découvrir le Poids Kilogramme étalon N*17 dont j'ai officiellement la responsabilité depuis octobre 2014 .... Objet dont le rapport avec moi, je le concède, peut échapper de prime abord ! Un petit retour en arrière s'impose ... 

Le poids kilogramme étalon en platine iridié, sous sa double cloche de verre. A gauche, sa pince dédiée sur son coffret d'acajou.

Il était une fois, le Bureau International des Poids & Mesures qui en 1889 attribua à la France, et plus précisément à La Monnaie de Paris, le Kilogramme étalon en platine iridié. Un poids "Maître" indispensable aux étalonnages de tous les autres poids utilisés sur le territoire. Un poids à surveiller aussi en raison de l'inévitable "dérive" que lui provoque la surcharge (de l'ordre de quelques milliardièmes certes, mais à ce niveau d'excellence c'est beaucoup !) d'agents atmosphériques. Aussi, en 1949, le poids - protégé sous sa double cloche de verre - fut il remis au Service des Instruments de Mesure du Ministère de l Industrie et du commerce pour subir une nouvelle détermination et un nettoyage adapté. Et depuis cette date, la Monnaie n'entendit plus jamais parler de son poids de platine.... 

Parmi mes bonnes résolutions de ce 1er janvier, celle de le retrouver ! Après 3 semaines d'une passionnante enquête menée à partir de nos archives et de contacts du Conservatoire National Supérieur des Arts et Métiers, j'ai enfin pu "remettre la main" sur le dit objet ce 29 janvier 2016 au Laboratoire National des Essais à Paris. LNE qui se demandait si un jour son propriétaire se manifesterait enfin ! 

Quant à repartir avec mon dû, cela.... ne sera fera jamais plus ! Conditionné en salle blanche et stérile le n*17 doit y rester définitivement afin de ralentir au maximum la dérive évoquée. Car ce poids sert toujours à étalonner les poids de référence qui permettent eux-même d'étalonner nos poids du commerce ! Mieux, il va servir à la création du nouveau Kg étalon qui ne sera plus qu'une donnée mathématique entre poids gravitationnel et poids défini par la balance de Watt. Le principe étant - pour faire simple - d'équilibrer le poids d'une masse par la force de Laplace engendrée sur une bobine par un flux d'induction magnétique

Le poids kilogramme étalon en platine iridié
Quelle curieuse impression (dans cette salle blanche, sans bruits, sans souffles) de venir visiter un petit "malade" (39mm x 39mn) condamné à vie à demeurer dans cette bulle. Un moment étonnant, passionnant, qui doit aussi beaucoup à la qualité de l'accueil réservé par Patrick Pinot et Florian Beaudoux que je remercie chaleureusement. Je suis reparti léger.... au propre comme au figuré ^^.... Mon petit poids est entre de bonnes mains. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire